Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Partir ou souffrir?

Partir, est-ce le seul modèle de réussite qui nous reste? Partir ou souffrir? Je viens d'avoir une conversation avec un ami qui m'aime bien. Ma fille s'est endormie sur ma poitrine. Elle voulait savoir quand est-ce que la maison va s'arrêter de trembler? Pourquoi on reste dehors? Sur le gazon de l'institution qui nous accueille depuis hier pour la nuit, il y a ma petite tribu. Kacim, Chloé, Yann Mattis, Marie Hervée, ma belle-maman et des nièces et neveux. Une bonne douzaine. Tout le monde dort. Il fait bon. Mille petits bruits tamisent le silence. Les nuages gris qui nous menaçaient sont partis. Cela aurait pu être une belle aventure, une nuit en plein air, dans les bras de mère nature, etc. etc. Mais ça n'est pas le cas. On est en pleine catastrophe. Encore. Mon ami qui m'aime bien me dit: "Merde! Qu'est-ce que tu fous ici? T'es vraiment un malade pour rester ici. Que feras-tu lors de la nouvelle catastrophe?" Et je pense à mes enfants...

Derniers articles

Comme un adieu à Farah-Martine Lhérisson

Ton manuscrit refusé est ta chance

Je m'ennuie, etc.

Bravo à la petite fille qui danse !

Jean Appolon : danseur engagé

Adieu, cousin Jean-Claude

Au-delà du Festi MasiMadi

Pic Macaya : Faune déflorée

Les Treize de Jeune Haïti

Plaidoirie en faveur des mères haïtiennes